HISTOIRE : UNE VILLE ÉCONOMIQUE

Aberdeen se situe sur la côte est de l’Écosse, au 57e parallèle. Pour une ville nordique, son climat est étonnamment modéré. La température hivernale moyenne est entre 6°C et 10 °C, la température estivale moyenne ayant de 11°C à 18°C. (World Guides, 2016) Aberdeen est bordée par deux rivières: la rivière Dee au sud et la rivière Don au nord. C’est d’ailleurs de ces noms que vient l’étymologie d’Aberdeen : le mot « aber » signifiant la bouche des deux rivières et « deen » serait un mélange de Dee et de Don.

La présence humaine à cet endroit semble débuter 6000 ans av. J.-C. à l’arrivée de chasseurs-cueilleurs. 3000 ans plus tard, on y commence la déforestation pour l’agriculture. La région de Aberdeenshire, 2000 av. J.-C., est le territoire du peuple Beaker. Notamment, ce sont eux qui construisent les Stone Circles qui sont aujourd’hui des éléments archéologiques et historiques. Ces paysages attirent aujourd’hui des touristes. 400 av. J.-C., la migration celtique provenant du sud affecte Aberdeen et en 84 c’est au tour des Romains de faire leur arrivée.

Aikey Brae Stone Circle
Aikey Brae Stone Circle

Image : Aberdeenshire Concil

Aikey Brae Stone Circle
Aikey Brae Stone Circle

Image : Aberdeenshire Concil

1/1
Midmar Stone Circle
Midmar Stone Circle

Image : Aberdeenshire Concil

Midmar Stone Circle
Midmar Stone Circle

Image : Aberdeenshire Concil

1/1

Après le départ des Romains, des conflits de pouvoir font surface dans les iles britanniques. Deux grandes forces se développent, les forces politiques et les idéologies religieuses. Un millénaire plus tard, nous retrouvons toujours ces mêmes conflits, comme est la nature de l’humain. C’est cependant cette situation qui donne un rôle important à Aberdeen. Durant les 13e et 14e siècles, Aberdeen appuyait la dynastie de la royauté écossaise, alors en rébellion contre l’occupation anglaise. Cette alliance après la victoire de la royauté écossaise fut profitable puisque les aberdoniens obtinrent des ententes avantageuses pour chasser dans les forêts royales. Les profits allaient dans un fond commun, enrichissant la ville. Cet événement, ainsi que la fondation du port en 1136, est considéré comme étant l’élément qui explique l’essor et la puissance économique de la ville d’Aberdeen en Écosse.

Port d'Aberdeen 2017
Port d'Aberdeen 2017

Image : Aberdein Considine

Vue aérienne du port d'Aberdeen 2016
Vue aérienne du port d'Aberdeen 2016

Image : LoadstarEditorial

Port d'Aberdeen 1880
Port d'Aberdeen 1880

Photographie : Washington Wilson

Port d'Aberdeen 2017
Port d'Aberdeen 2017

Image : Aberdein Considine

1/4

À travers les années, Aberdeen croit grâce à des secteurs industriels divers encouragés par le port : au 13e, ils sont les plus grands exportateurs de laine de l’Écosse vers le continent, au 15e, le saumon leur est très rentable vers le reste de l’Europe. La chasse de baleines leur est très importante économiquement à partir des années 1850, jusqu’à ce que la pratique soit restreinte en 1946.

 

Au 16e siècle, plusieurs bâtiments de granite se font construire et aujourd’hui ils portent la caractéristique typique de la ville. Elle se dénomme souvent Granite City, Grey City ou même Silver City with the Golden Sands. Le granite est exploité localement et on le dit être un matériau polyvalent. L’ancien Marischal College est la deuxième plus grande construction de granite au monde. Historiquement, il est pertinent de noter que le Marischal College (protestant) et le King’s College (catholique) ont fusionné en 1860 pour donner l’Université d’Aberdeen. Aujourd’hui, ce bâtiment est reconverti et loge des bureaux. Il ne faut pas oublier que Union Street, une rue construite en 1805 encadrée par des bâtiments de granite, devient alors emblématique de la ville. Son histoire est survolée dans la partie sur la morphogenèse.

The Granite City
The Granite City

Photo : Getty Images

The Grey City
The Grey City

Image : Urban Strategies Inc.

Marischal College
Marischal College

Photo : utilisateur de Flickr Allan Maciver

The Granite City
The Granite City

Photo : Getty Images

1/5

Au 17e siècle, Aberdeen est la deuxième ville la plus importante d’Écosse ; elle se trouve à être la force économique, grâce à son port, tandis que Glasgow, la première, détient la force politique. Le port d’Aberdeen est le commerce encore en service le plus vieux de l’ile britannique selon les records.

 

Au 18e siècle, les industries d’Aberdeen sont prospères. Les industries de papier, de coton, de laine, de lin, de distillation de whisky, de carrières de granite, et de fabrications de bateaux, pour en nommer quelques-unes, s’épanouissent, et emploient beaucoup de citoyens. Quoique la production et l’exportation soient très fortes à Aberdeen, Glasgow prend la première place en termes de pouvoir économique en Écosse lors de son industrialisation.

Dans le cadre du cours ARC-6033 Design Urbain : concepts et méthodes

Par Vincent Bélanger, Sarah Righi et Tatiana Valter